Abri à vélos atypique

Pour la mairie de Rosny-sous-bois et en collaboration avec Terramano qui a encadré un chantier d’insertion pour la maçonnerie, j’ai encadré en chantier participatif la construction de la charpente de l’abri à vélo d’un centre de loisirs municipal.

Un des objectifs de ce chantier était de pouvoir utiliser au mieux les ressources locales, en particulier, pour la charpente, les arbres qui avaient été abattus pour la construction du centre de loisirs: bouleaux, pins sylvestres et fruitiers. Tout n’a pas pu être utilisé mais les pins sylvestres ont pu fournir le poteau central et une sablière.

D’autre part les fondations ont été réalisées en pieux de robinier, dont le surplus a pu aussi être utilisé pour la charpente.

Ce chantier était donc très complet puisqu’il comprenait de l’équarrissage, une épure complexe (5 arêtiers sur tasseaux), et bien sûr de la taille d’assemblages traditionnels: tenons-mortaises, queues d’arondes, entures, mi-bois.

Et le rendu est remarquable: le poteau central en pin sylvestre est entaillé uniquement aux emplacements nécessaires aux assemblages, les contrefiches en robinier sont équarries à la main, et les arêtiers en chêne sont taillés dans du bois frais de sciage.

Catégories Socio-Participatives++

La communication autour de ce chantier a majoritairement été organisée par la mairie de Rosny-sous-bois. Les réseaux activés ont permis à de nombreuses personnes de venir participer (plus de 60), en majorité des femmes, et en majorité des architectes ou étudiants en architecture.

Les participants habituels aux chantiers participatifs de charpente sont plutôt masculins et bricoleurs autodidactes, le contraste était donc saisissant mais très intéressant: quelque soit le public, l’intérêt d’utiliser des outils manuels et d’ouvrir le chantier par des exercices de port de charge, gestes et postures est immédiatement visible et permet d’accueillir n’importe quelle personne, même souffrant de handicap physique, et la curiosité, la motivation et la volonté de faire ensemble sont toujours présentes.