Portique en chêne

27 avril 2016 Le Charpentier Volant Chantier participatifCharpente traditionnelleToutes les réalisations

Dans un pavillon de banlieue ayant subi des travaux d'aménagement à la hussarde, le but est de soutenir le plafond, précédemment tenu par une cloison maintenant disparue, par un portique en chêne.

Le premier objectif est de réaliser une structure à la fois solide et esthétique: elle est composée d'une poutre et de 2 poteaux avec liens et semelles. La cloison était composée de planches insérées dans une rainure au plafond, une fausse languette a été ajoutée à la poutre pour s'y insérer à leur place.

Le second objectif est de faire participer les clients à la mesure de leurs capacités et temps disponible, et donc de leur montrer toutes les étapes d'un chantier traditionnel:

- les plans
- le débit des bois
- le traçage et la mise sur ligne

- la taille des mortaises et des tenons. Les mortaises sont d'abord percées avec une mèche de 30 puis terminées au ciseau, ce qui permet d'avoir des joues dans l'axe des pièces tenonnées et ainsi d'éviter un jeu trop important.

- la mise dedans, le perçage à tire et le montage à blanc (avec des chevilles plus petites)
- le levage, avec préparation du sol (ragréage et bande bitumineuse de protection). Le levage est fait dans un souci permanent de sécurité.

Comments are currently closed.


Powered by http://wordpress.org/ and http://www.hqpremiumthemes.com/