Présentation

« Construire, toujours » – qui suis-je

ça a commencé très tôt, avec les Lego, c'est dire! Puis plus tard, avec l'informatique et l'électronique.

Eh non, je ne suis pas tombé dans les copeaux étant petit, c'est venu bien plus tard, après une douzaine d'années dans le monde du développement et de l'architecture de systèmes électroniques embarqués. Une voie royale, diriez-vous. Oui, royale, vers toujours plus de concurrence, de technologie, de concentration des richesses et des connaissances.

Et puis j'ai découvert le patrimoine, les chantiers bénévoles, la vie en commun, le partage, autour de la pierre, du métal et du bois et de techniques simples, à portée de main, à portée d'expérience. Le plaisir de toucher la matière, la joie d'apprendre et de transmettre en commun, la fierté de construire durable.

On a le monde qu’on mérite, dit-on. Je pense pour ma part qu’on a le monde qu’on se construit. Nous sommes donc tous, chacun à notre niveau, responsables de sa dégradation et/ou de son amélioration, et de sa transmission.

Cette responsabilité doit s’exercer au niveau privé, mais surtout au niveau professionnel, que ce soit dans le choix de son domaine de compétences ou des projets sur lesquels on travaille: le plus important, c’est ce qu’on laisse à nos successeurs, ce sont donc le sens que le projet porte et les conséquences de sa réalisation.

Cette prise de conscience, combinée avec la découverte du bâti ancien m'a conduit à ne plus construire du virtuel mais du concret, pas pour des clients fantômes à l'autre bout du monde mais pour et avec mes voisins: vous, vos amis, votre famille par exemple!

La charpente, c'est à la fois du trait et du levage, de la géométrie descriptive et de l'activité physique, du travail en atelier et en hauteur, et pour comprendre un projet il faut être capable de réaliser chacune de ces étapes sans segmentation des tâches. Même si je peux déléguer ou faire participer et si un chantier à plusieurs peut être plus efficace et plus agréable, je tiens à être présent de l'avant-projet à la pose.

La Coopérative d’Activité et d’Emploi

Le travail en coopérative offre de nombreux avantages et de nombreuses opportunités. En plus des explications fournies par la coopérative, j'ajouterai qu'elle permet de se poser les bonnes questions sur son rapport au travail, et d'expérimenter de nouvelles façons d'exercer son activité.

Ainsi, c'est grâce à Alter-Bâtir que je peux proposer un modèle de chantier participatif sur mesure, adapté aux besoins et contraintes de mes clients


Powered by http://wordpress.org/ and http://www.hqpremiumthemes.com/